Les plates-formes mobiles sont des équipements polyvalents, ayant leurs utilisations pratiquement partout où les travailleurs doivent atteindre un endroit élevé. Contrairement aux échafaudages, ils conviennent aux travaux où l'accès à un endroit élevé n'est nécessaire que pour une courte période de temps. Outre les chantiers de construction et les entrepôts, on trouve également des plates-formes mobiles de toutes sortes, par exemple dans les travaux d'entretien de la verdure ou l'installation de panneaux publicitaires.

Les plates-formes mobiles étant le plus souvent utilisées pour transporter des personnes en hauteur, il est primordial de veiller à leur entretien régulier et correct. Étant donné qu'en Pologne, les plates-formes mobiles sont classées comme des équipements soumis à un contrôle technique pour

les entretenir, vous devez disposer des droits.

Permis pour les plateformes mobiles

Le permis de travail de mainteneur de plates-formes mobiles peut être acquis en suivant un cours approprié et en passant un examen devant une commission nommée par l'Office d'inspection technique.

Pour suivre le cours de mainteneur de plate-forme mobile, il faut remplir quelques conditions de base :

  • 18 ans minimum
  • Au moins une éducation primaire
  • Aucune contre-indication médicale pour travailler comme mainteneur de plateforme mobile

Toute personne qui répond à ces trois exigences simples peut suivre un cours pour devenir un mainteneur de nacelles.

Déroulement du cours

Le cours se compose d'une partie théorique et d'une partie pratique. Dans la partie théorique, les stagiaires écoutent des conférences sur la santé et la sécurité et la manipulation correcte des plates-formes mobiles. Ils apprennent également la construction et le fonctionnement des plateformes mobiles. Ensuite, dans la partie pratique, ils ont l'occasion de mettre en pratique leurs compétences nouvellement acquises dans la maintenance des plateformes mobiles.

L'ensemble du cours se termine par un examen devant une commission de l'UDT. Tout comme la formation elle-même, l'examen se compose d'une partie théorique et d'une partie pratique. Dans la partie théorique, les stagiaires passent un examen écrit pour confirmer les connaissances acquises pendant la formation théorique. Ensuite, lors de l'examen pratique, les stagiaires doivent effectuer correctement une série d'opérations liées à l'entretien et au fonctionnement des plates-formes mobiles devant un jury. La réussite des deux parties de l'examen permet d'obtenir la qualification nécessaire pour travailler en tant que technicien de plate-forme mobile.

En fonction du niveau d'expérience des stagiaires, la formation peut durer quelques heures ou même quelques jours. Les permis pour les plateformes mobiles sont valables pendant 5 ans. Cela signifie qu'après cette période, vous devez repasser l'examen UDT avec un résultat positif afin de renouveler vos qualifications.

A quelle fréquence entretenir les plateformes mobiles

Les escaliers mécaniques sont le plus souvent utilisés pour transporter des personnes vers des lieux élevés difficiles à atteindre. Il est donc important d'effectuer un entretien correct et régulier de ceux-ci. Il existe quatre types d'inspection pour les plates-formes mobiles : périodique, en service, post-accident et post-défaillance.

L'inspection périodique est l'inspection standard la plus courante de l'équipement. Ici, le technicien de maintenance vérifie l'état de l'équipement lui-même et de la documentation technique. En outre, dans le cadre de cet examen, le technicien de maintenance doit également vérifier les qualifications des personnes travaillant avec la plate-forme.

Les tests de maintenance sont principalement effectués lorsqu'une réparation est nécessaire. Après avoir remplacé une pièce ou réparé un module, le technicien de maintenance effectue un test pour vérifier que la plate-forme mobile fonctionne correctement.

Les examens post-accident et post-défaillance sont effectués lorsqu'une machine subit une blessure pendant son fonctionnement ou fait partie d'un accident. Dans ce cas, le responsable de la maintenance doit évaluer si la machine est toujours apte à être utilisée après l'accident.