Il est généralement interdit de sortir des plates-formes mobiles en hauteur. Est-ce toujours ? Quelle est la pratique? Il s'agit d'un problème auquel sont actuellement confrontés, entre autres, entreprises de montage et d'entretien de ponts roulants. Dans une série de deux articles, les auteurs expliqueront à quoi cela ressemble dans la pratique et au regard des exigences légales et de santé et sécurité.


ergon1
Le DTR du constructeur Haulotte ne prévoit pas la possibilité de laisser le panier en hauteur
Photo Haulotte

Certains ont certainement vu une scène dans laquelle plusieurs techniciens de service assemblent le soi-disant Échafaudage de Varsovie, et après assemblage, il pénètre dans le pont roulant endommagé. C'est arrivé dans les années 90. A cette époque, c'était pourtant un cas plutôt rare, car les halls existants étaient équipés de galeries longitudinales, qui permettaient d'accéder en toute sécurité à la voie, puis au pont roulant à tout point de son arrêt. . Parallèlement à l'augmentation des investissements, une tendance, généralement en vogue dans les pays occidentaux, est apparue, consistant à supprimer les galeries le long de la voie, notamment dans les situations où le niveau de la voie ne dépassait pas la hauteur de 6 m. coûts d'investissement. L'accès à l'exploitation et à la maintenance des grues a été sécurisé par l'achat d'une plate-forme mobile lente, qui a servi à faire fonctionner de nombreuses grues et à effectuer tous les travaux nécessaires à la maintenance. Depuis 25 ans, ces solutions dominent la conception des structures des halls et se traduisent par la suppression des plates-formes des ponts bipoutres installés dans les halls de faible hauteur. Avec eux, cependant, un autre problème est apparu dans les entreprises d'assemblage et d'entretien des grues : comment entrer en toute sécurité dans le pont roulant ou dans la plate-forme mobile depuis la plate-forme mobile ? Ce n'est guère surprenant, car les plates-formes produites en série doivent limiter le spectre des menaces aux situations prévisibles.

Les entreprises de construction utilisant des plates-formes pour les travaux de construction et de montage dans leurs instructions SST interdisent le travail en inclinaison hors de la nacelle, et si un tel besoin se fait sentir, l'employé doit être équipé d'un équipement de protection individuelle contre les chutes et indiquer les points d'ancrage.

La grande majorité des fabricants de plates-formes mobiles ne prennent pas en compte la possibilité de laisser le panier dans leurs solutions de conception. Escalader les garde-corps de protection du panier augmente encore plus le risque. L'introduction dynamique de la charge sur le côté de la cage peut générer un moment de torsion, ce qui peut entraîner une torsion de la flèche ou une perte de stabilité de la plate-forme. Un autre problème est le comportement du système hydraulique en cas de charges dynamiques.

L'autorité de contrôle technique est d'avis que l'appareil doit être utilisé conformément à sa destination. Par conséquent, si le fabricant indique clairement dans la documentation d'exploitation et de maintenance qu'il est interdit de quitter la plate-forme, cela signifie que cette recommandation doit être suivie.

En pratique, cependant, il existe un certain nombre de situations dans lesquelles la sortie de la plate-forme mobile est souvent la seule solution ou la plus sûre. Ce sont, par exemple :

  • évacuation des personnes depuis les balcons lors d'un incendie (réalisée par les sapeurs-pompiers avec une plate-forme mobile dédiée à ces actions) ;
  • évacuation d'un employé victime d'un accident sur un pont roulant à une hauteur de plusieurs mètres, et les pompiers locaux ne disposent pas de camions spéciaux avec plate-forme;
  • évacuation de l'opérateur de la cabine de la grue, qui s'est évanoui et la plate-forme mobile est le seul moyen à sa disposition ;
  • entrer dans le pont roulant pendant les activités de montage ou d'entretien ;
  • entrée de la galerie de la grue afin de supprimer la panne ;
  • sortir sur le toit du bâtiment lors des travaux de couverture.

Alors, que peut-on et doit-on faire pour éviter à l'avenir des accidents malheureux lors de l'entrée / de la sortie de la poubelle ?

Il vaut la peine de profiter des connaissances et de l'expérience d'autres pays européens, tels que la Grande-Bretagne, l'Allemagne, l'Italie, la Suisse et l'Autriche, qui ont été confrontés à ce problème. Dans le prochain article, les conditions légales utilisées par ces pays seront analysées. Ensuite, de nouvelles solutions approchées qui prévoient la possibilité de sortir de la nacelle et de remonter en position relevée de la plate-forme mobile, à condition de respecter certaines règles précises. L'auteur de cette partie sera Rafał Knotek-Trościanko, responsable de la formation chez Centre de formation du personnel Ergon.

Les plates-formes mobiles sont des appareils du groupe des grues soumises à la loi sur le contrôle technique. De ce fait, ils sont soumis à des essais de réception, à des contrôles techniques périodiques et ponctuels, et leur exploitation est possible après obtention de l'agrément d'exploitation. La loi sur le contrôle technique impose au personnel d'exploitation et de maintenance d'avoir des certificats de qualification pour l'exploitation et la maintenance des plates-formes mobiles. Pour les obtenir, les candidats doivent réussir un examen composé de parties théoriques et pratiques devant la commission du Bureau de l'Inspection Technique. Les réparations et la modernisation des plates-formes mobiles ne peuvent être effectuées que par des usines autorisées par le Bureau de l'Inspection Technique.

La liste des menaces les plus fréquemment identifiées résultant de la non-conformité de la plate-forme d'accès mobile aux exigences figure dans le règlement du ministre de l'économie du 30 octobre 2002. Sur les exigences minimales de santé et de sécurité au travail dans l'utilisation des machines par les salariés au travail (Journal officiel n° 191, point 1596) , tel que modifié).

Il existe une croyance commune parmi les utilisateurs de plates-formes mobiles selon laquelle il n'est pas permis de sortir du panier / de la plate-forme située en hauteur. Cette recommandation est soutenue par les centres qui forment les opérateurs, et les directives de la grande majorité des fabricants de plateformes mobiles interdisent explicitement de telles activités.
Monter et descendre des plates-formes en hauteur est généralement interdit par la plupart des fabricants de plates-formes. Il est également interdit par le contrôle technique et les réglementations d'hygiène et de sécurité en vigueur en Pologne, qui stipulent que l'obligation fondamentale de l'opérateur est de se conformer aux instructions d'utilisation des machines. Néanmoins, les réglementations des organisations internationales traitant de la sécurité du travail sur les plates-formes mobiles montrent que dans des cas particuliers, il est possible de sortir et de grimper sur la plate-forme de travail. A chaque fois, cette activité doit se dérouler sous la condition d'appliquer des mesures organisationnelles et techniques appropriées.
Les plates-formes mobiles sont principalement destinées à soulever des personnes et leurs outils et matériaux à une hauteur spécifique afin d'effectuer un travail spécifique. Ceci est dû à la spécificité de ce type d'engin, car il n'a pas été conçu pour être utilisé comme grue ou monte-charge (ascenseurs) pour le transport de charges ou de personnes d'un niveau à un autre. En standard, la plate-forme installée sur la plate-forme mobile est montée ou descendue lorsque la machine est en position repliée. Par conséquent, l'abaisser lorsque la plate-forme est dépliée et que la plate-forme est en hauteur, dans la plupart des cas, cela n'est pas autorisé.
Cependant, la pratique montre que dans certaines situations, abaisser la plate-forme / le panier en hauteur pourrait augmenter la sécurité du travail et faciliter ou accélérer la mise en œuvre des tâches. Bien entendu, il est alors nécessaire de suivre les recommandations appropriées afin que les employés soient conscients qu'ils ne peuvent travailler hors de la plate-forme de travail que dans certaines situations.
En 2015, la Fédération internationale des producteurs et utilisateurs d'équipements de levage (IPAF) a élaboré des recommandations générales et des procédures pour laisser le panier de la plate-forme en hauteur (IPAF TGN E20815). Le groupe international d'experts DACHS de Suisse, d'Allemagne et d'Italie a également préparé ses propres recommandations sur les règles et réglementations relatives à l'utilisation de mesures de protection contre les chutes sur les lieux de travail en hauteur.
ergon1Des recommandations générales et des procédures pour sortir du panier de la plate-forme en hauteur ont été élaborées par la Fédération internationale des producteurs et utilisateurs d'équipements de levage (IPAF))

Ces organisations indiquent qu'il peut être possible de sortir d'un appareil en position relevée si :

  • une évaluation détaillée des risques montre clairement que la sortie est le moyen le plus sûr et le plus efficace d'accéder à l'emplacement,
  • cela fait partie d'un plan d'urgence ou d'une opération de sauvetage en cours.
Voyons donc quelles exigences doivent être remplies par l'employeur avant que les opérateurs et travailleurs qualifiés ne soient autorisés à sortir de la poubelle. En particulier, il est nécessaire d'effectuer une analyse détaillée des dangers et une évaluation des risques pour une tâche donnée, ainsi que d'entreprendre et d'appliquer les mesures de protection préventive qui en découlent.
Dans la situation des conditions légales polonaises, l'opérateur doit également demander à l'unité appropriée de l'autorité d'inspection technique un consentement pour déroger à la portée de l'extension de l'utilisation prévue de la machine et de l'exécution de telles activités. L'action ci-dessus doit être précédée non seulement de l'évaluation des risques recommandée, mais également de l'élaboration d'instructions appropriées pour la mise en œuvre de ce type de travail, en organisant une formation périodique en matière de santé et de sécurité et d'altitude, y compris l'utilisation d'équipements de protection individuelle, en tenant compte considérer ces travaux comme travail particulièrement dangereux. Par exemple, dans le BTP, une consigne de sécurité au travail (IBWR) est élaborée. Les actions ci-dessus doivent être approuvées par le service de santé et de sécurité et approuvées par l'employeur / le responsable du site.
L'évaluation des risques doit montrer que la sortie de la plate-forme élévatrice est le moyen le plus sûr d'accéder au lieu de travail et que d'autres méthodes d'accès ont été rejetées en raison du plus grand risque d'accident.

Facteurs à prendre en compte lors de l'évaluation du risque lié au lieu de travail en dehors de la plateforme :

  • emplacement et dimensions de la destination hors panier/plateforme,
  • angle d'inclinaison et qualité de surface de la destination,
  • conditions météorologiques dominantes, y compris la force du vent, les précipitations, la température,
  • les exigences opérationnelles liées à la tâche exécutée,
  • perturbations possibles de la communication.

 

ergon2 Escalader l'extérieur de la vallée est une alternative plus sûre que d'escalader la ferme de toit de 85 mètres jusqu'au point où le squelette rejoint la structure en arc.

Il est particulièrement important de procéder à une évaluation du site et de mettre en place des mesures de sécurité appropriées. Les limitations techniques de la plateforme mobile doivent également être prises en compte. Chaque plate-forme a la charge admissible spécifiée par le fabricant en fonction du nombre de personnes, d'outils et de matériaux. De plus, la plate-forme a certains paramètres de fonctionnement et les dépasser peut entraîner un accident, par exemple en raison de la perte de stabilité. La plate-forme doit également être équipée de points d'ancrage pour les équipements de protection individuelle, la protection contre les chutes et pour les outils.

Les salariés doivent être familiarisés avec l'évaluation des risques et les mesures organisationnelles et techniques, la protection individuelle et collective, et formés aux consignes dans le cadre d'une formation spécialisée en milieu de travail.

Lors de la planification de la sortie du panier en hauteur, les points suivants doivent être pris en compte :

  • sélection des moyens appropriés de prévention des accidents à la sortie et à l'entrée de la plate-forme,
  • lorsqu'un employé quitte la plate-forme, un opérateur autorisé, autorisé et compétent doit y rester,
  • si un employé décolle ou apporte des matériaux / outils pratiques, il peut affecter dynamiquement la plate-forme en fonction de son type - les plates-formes mobiles à structures rigides sont plus sûres, ce qui réduit le mouvement entre la plate-forme de travail et le lieu de travail extérieur lors de la sortie et de l'entrée dans le panier en hauteur,
  • la possibilité de mouvement libre résultant des forces latérales au sol et en hauteur doit être évaluée, et si l'amplitude de mouvement lors de l'application de la force latérale autorisée dépasse 300 mm, la plate-forme ne doit pas être utilisée,
  • la machine doit être sécurisée contre tout mouvement inattendu ou accidentel,
  • lors de l'abaissement de la machine, l'employé doit utiliser les points d'entrée / sortie uniquement à cette fin - vous ne pouvez pas escalader les balustrades, les barrières
  • si cela est possible, la plate-forme de travail doit être placée dans une position telle que la porte d'entrée s'ouvre depuis le bord de la structure,
  • maintenir la distance de sécurité horizontale et verticale du panier par rapport à l'emplacement d'entrée / sortie de 120 mm,
  • Des points d'ancrage appropriés doivent être sélectionnés pour l'utilisation en toute sécurité des mesures de protection en hauteur,
  • il doit y avoir du personnel formé sur le terrain pour faciliter toute opération d'évacuation ou de sauvetage,
  • la communication entre les personnes au sol et celles travaillant en hauteur doit être assurée,
  • une surveillance constante de la personne qui gère les travaux est nécessaire pour s'assurer que les règles de sécurité sont respectées par tous les employés.

Lors de l'évaluation des risques existants, les éléments suivants doivent être pris en compte :

  • risque potentiel que, dans des conditions changeantes, l'employé puisse tomber de la plate-forme en quittant la plate-forme ou en montant sur la plate-forme en hauteur,
  • facteur de chute,
  • laisser tomber des outils ou des matériaux
  • mouvement brusque et inattendu de la plate-forme élévatrice, par exemple dû à une commande défectueuse ou à une erreur humaine,
  • arêtes vives de la plate-forme susceptibles de provoquer des blessures,
  • mouvement d'autres appareils - généralement, aucun mouvement ne doit avoir lieu dans la zone de levage et autour du châssis de la machine,
  • attaques de panique de l'employé lors d'un mouvement brusque de la machine,
  • problèmes de stabilité, car la plate-forme ne peut pas être chargée avec des forces supplémentaires dépassant ses paramètres de fonctionnement autorisés.
Lors de la sortie et de l'entrée du panier / de la plate-forme en hauteur, il est nécessaire d'utiliser en permanence des mesures de protection contre les chutes. Les directives pour la sélection et l'utilisation d'un harnais antichute sont incluses dans PN-EN 363 : 2005. Il est impératif d'utiliser correctement les antivols à double corde jumelée. La longueur de la corde sur le harnais ne doit pas dépasser 1,8 m (y compris l'amortisseur, le mousqueton et les autres accessoires).
Dans le cas de zones dépourvues de bordures permanentes ou de systèmes de sécurité, ce type de travaux ne doit être effectué que par du personnel compétent et formé aux travaux sur cordes, c'est-à-dire assemblage de postes de travail et de systèmes de sécurité individuels ainsi que l'auto-sauvetage.
Le responsable du site doit être responsable de déterminer les points d'ancrage sur une structure avec une résistance adéquate (> 6 kN par bâtiment / structure, pas par cage). Il est important d'éviter l'ancrage unique du harnais dans le panier de la machine. Les points d'ancrage doivent être conformes à la norme PN-EN 795 : 2012.

Le processus de sortie du panier et d'entrée en hauteur:

ergon3Lors de la sortie d'une personne, l'opérateur autorisé doit toujours rester dans la plate-forme surélevée
  • une personne dépassant la nacelle s'accroche au point d'ancrage et se détache du point dans la nacelle,
  • la personne part faire le travail, l'opérateur reste dans la nacelle,
  • après avoir terminé le travail, la personne retourne à la poubelle depuis le même endroit,
  • le panier doit être stabilisé par une deuxième personne,
  • la personne s'attache au point d'ancrage dans la nacelle et se décroche du point d'ancrage à l'extérieur de la nacelle.

 

En quittant la nacelle, faites attention à la solidité et à la surface du toit ou autre structure sur laquelle vous avez l'intention de grimper. Il est permis de marcher uniquement sur des surfaces non recouvertes de matériaux glissants ou cassants, avec des protections de bord telles que des balustrades et des bordures.

 

Il convient de rappeler que seules les personnes qui l'ont quitté plus tôt peuvent retourner au palier. En quittant le panier et en y entrant, la position de la plate-forme doit être la même. Lorsqu'une personne qui n'a pas été sur la plate-forme auparavant, par exemple en cas d'urgence, en plus de prendre des précautions particulières, tenez également compte du poids de la personne afin de ne pas dépasser les limites de la charge autorisée.

 

Sur la base de la loi polonaise, c'est le fabricant qui détermine le but de l'appareil dans son manuel d'utilisation, comme mentionné ci-dessus, concernant la sortie et l'entrée de la plate-forme de travail. Cependant, avec l'accord de la supervision technique, une éventuelle dérogation à la procédure standard peut être obtenue. À cette fin, la base d'une telle action est le développement d'une évaluation des risques et d'instructions, ainsi que la formation sur la base des réglementations générales de santé et de sécurité, ainsi que des réglementations détaillées dans le domaine de l'organisation des activités particulièrement dangereuses et spécifiques à l'industrie. travail, liés à la sécurité, entre autres. Imeuble.

 

ergon4
Lorsque vous effectuez des mouvements dans l'espace du panier et à l'extérieur de celui-ci, rappelez-vous que seules les actions formelles ne suffisent pas. Les organisateurs de ce type de travaux et le personnel exploitant les plates-formes mobiles selon des règles atypiques doivent avoir une culture de sécurité de très haut niveau, car le risque d'accident dépend plus de l'encadrement et de la vigilance des personnes que des systèmes de management ou des systèmes modernes. La technologie.

 

Rafał Knotek-Trościanko
Responsable Formation ODK Ergon

Plus d'information:

À faire et à ne pas faire

 

Travail à proximité de lignes électriques

 

Sécurité

 

Préparation de surface

 

Sécurité dans l'entretien des arbres